Les Liftings

chirurgie de rajeunissement

En chirurgie esthétique du rajeunissement du visage, le  lifting est l intervention la plus efficace . Cette intervention donne des résultats souvent spectaculaires avec un taux de satisfaction très élevé.

Avec le vieillissement de la population, sa demande est en constante augmentation  . Les liftings modernes n’ont plus rien à voir avec les anciennes techniques. On parle plus d’une chirurgie du « mieux vieillir » « d’un coup de bonne mine » que d une chirurgie de transformation.

Les techniques se sont adoucies et sont donc moins invasives (décollement et traction de la peau plus modérés)et sont associées à d’autres interventions pour bonifier le résultat(chirurgie des paupières,injectables,laser de la peau, lipofilling du visage par exemple)

L’examen clinique pour un lifting :lifting

Le chirurgien analyse l’importance du relâchement de l’ovale du visage et des joues, la ptose du cou (fanons), la profondeur des sillons
naso-géniens, la présence
éventuelle d’un double menton dûe à du tissu graisseux excédentaire, l’affaissement des pommettes. Le reste du visage est analysé (paupières , chute des sourcils, ridules de la peau) pouvant nécessiter un geste complémentaire. Les suites opératoires seront particulièrement bien expliquées.

Quelles sont les précautions à prendre avant un lifting ?

L’arrêt du tabac au moins 2 ou 3 semaines avant l’intervention, car il favorise les souffrances de la peau et peut entraîner des retards de cicatrisation. Une préparation de la peau est souvent utile une semaine avant l’intervention.Un shampoing antiseptique est réalisé avant l’intervention. Pas de prise d’aspirine avant l’intervention. De l’Arnica est très souvent prescrit en pré et post-opératoire pour diminuer les bleus. La consultation d’anesthésie à distance est bien sur obligatoire avec examen sanguin, pour dépister toute contre-indication. Enfin des photos de face, de profil et trois quarts sont réalisées.

Comment se passe l’intervention du lifting cervico-facial?

Le lifting a lieu sous anesthésie générale, parfois sous neuroleptanalgésie avec une anesthésie locale (le type d’anesthésie est décidé lors de la consultation d’anesthésie). L’intervention dure 2 heures, parfois plus, surtout s’il existe des gestes associés (chirurgie esthétique des paupières par exemple)

Le principe du lifting

lifting chez l'hommeLe chirurgien va dessiner le tracé des incisions (emplacement des futures cicatrices). Les incisions sont camouflées dans les cheveux et autour des oreilles. Un décollement est réalisé sous la peau, variable selon l’importance du relâchement et la qualité de la peau. Le lifting moderne va remettre en tension les structures plus profondes affaissées en particulier les plans musculaires (muscles peauciers en particulier). Cette conception moderne du lifting assure un résultat plus durable. La peau est ensuite redrapée et l’excédent enlevé sans faire de suture sous tension.

Les sutures sont faites soigneusement en plusieurs plans surtout devant l’oreille, (au niveau des cheveux il est souvent préférable de mettre de petites agrafes de chirurgie esthétique qui n’endommagent pas les bulbes pileux et permettent une bonne repousse des cheveux sur la cicatrice).

A quoi peut être associé un lifting?

En particulier en cas de double menton : une lipoaspiration sous mentonnière sera très efficace recréant un angle harmonieux entre le cou et le menton. Inversement on peut réaliser des réinjections de graisse du visage (lipofilling) chez des patients avec joues creuses, tempes creuses, sillons naso-géniens creusés. Un drainage est parfois réalisé dans les zones de décollement pour diminuer les risques d’hématome et permettre des suites plus simples. Un pansement un peu compressif est mis en place pour 24 heures.

Les suites opératoires du lifting cervico-facialsuites post-opératoires lifting

L’hospitalisation dure 24 heures, parfois en ambulatoire selon l’importance du lifting.

Après l’intervention

L’intervention est peu douloureuse et le réveil est actuellement indolore grâce à des techniques modernes d’infiltration réalisées pendant l’opération à l’aide d’antalgique. Le pansement est retiré le lendemain matin avant la sortie. Il existe un gonflement et des bleus qui sont variables selon l’importance du lifting et qui vont beaucoup s’estomper entre 8 et 10 jours. On est alors présentable pour les relations socioprofessionnelles. Les soins post-opératoires du lifting sont très simples. Il faudra Nettoyer les cicatrices après la douche. Des soins à domicile peuvent être prescrits pendant une semaine jusqu’à l’ablation des sutures. Cette ablation est totalement indolore. Si quelques bleus persistent au bout d’une semaine, un maquillage permanent permettra de les camoufler. Pour accélérer le dégonflement, des drainages lymphatiques du visage peuvent être prescrits assez rapidement au bout de 8 jours.

Les suites à plus long terme :

On est proche du résultat définitif vers la 3ème, 4ème semaine selon l’importance du lifting et la rapidité de cicatrisation. Le visage retrouve alors toute sa souplesse. Une sensation de peau cartonnée ainsi qu’une oreille un peu insensible peut persister pendant quelques semaines. La sensibilité du visage récupérera complètement au bout de quelques semaines. Les cicatrices évoluent le plus souvent de façon très favorable avec le temps. Comme toute cicatrice, des massages et une protection solaire sont conseillés pendant 1 mois.
Il s’agit donc d’un lifting classique qui ne transforme pas l’expression du visage. L’entourage trouve en général cette intervention très naturelle car celui-ci donne une sensation de bonne mine au patient.

Le soft lifting est très en vogue actuellement car les suites sont simples et le patient est rapidement présentable pour reprendre sa vie professionnelle ou sociale. Il s’adresse essentiellement aux mêmes zones que le lifting cervico-facial (ovale du visage, cou). Les incisions sont plus courtes que le lifting cervico-facial classique surtout dans la région temporale.

La technique du mini-lifting

Techniquement le décollement est nettement moins important qu’un lifting classique, ce qui entraîne des suites beaucoup plus rapides, des risques soft-liftingtrès faibles. La nouveauté technique repose non seulement sur la remise en tension des muscles peauciers et du S.M.A.S (système musculo-aponévrotique superficiel de la face) mais en plus à la mise en place de fils résorbables entre la face profonde de la peau (derme) et les structures musculaires profondes.
Grâce à ces plicatures de fils résorbables, la remise en tension est importante sans avoir la nécessité d’un décollement large. L’intervention peut être réalisée en ambulatoire ou avec une nuit d’hospitalisation au maximum. Les sutures sont enlevées au bout d’une semaine et le patient est présentable au bout d’une dizaine de jours.

Les inconvénients

Les plicatures de fils résorbables sont visibles pendant 2 – 3 semaines derrière l’oreille, le temps de la résorption des fils. Ces points de plicature sont camouflés en général par les cheveux (ne pas couper ses cheveux trop courts pour les camoufler). Le temps et les massages feront totalement disparaître les traces cicatricielles.

Il corrige les rides horizontales du front, l’affaissement des sourcils, les rides verticales du lion situées entre les sourcils. Il atténue les rides de la patte d’oie aux coins des yeux. Ces indications ont beaucoup diminué depuis l’utilisation de la toxine botulique (voir rides) mais elles restent malgré tout nécessaires lorsque les disgrâces sont importantes (facteurs génétiques héréditaires).

L’intervention du lifting temporo-facial :

Cette intervention peut être faite en incisions classiques ou en endoscopie. L’endoscopie permet de minimiser les incisions (petites incisions d’1 cm invisibles car cachées dans les cheveux). Grâce à ces incisions, on peut introduire une mini caméra, qui permettra de suivre sur un écran de télévision les gestes de décollement d’affaiblissement musculaire et de redrapage. Les décollements sont moins importants que dans le lifting frontal classique. Les suites sont donc en général plus rapides. Le principe est d’affaiblir les muscles responsables des rides (muscle frontal pour les rides horizontales, muscles entre les sourcils pour les rides du lion). On peut également redraper les tissus décollés et agir sur la « patte d’oie ».On peut remonter les sourcils en bonnes position.

Pour les suites opératoires de même que pour le lifting cervico-facial, il existe de l’œdème et des bleus qui s’estomperont en quelques semaines. Le résultat définitif étant acquis au bout d’un ou deux mois.

La technique du lifting médio-facial

Il concerne la région des pommettes, de la patte d’oie, des paupières inférieures et de la partie supérieure des joues. Il est réalisé grâce à des fils de suspension. Quant à l’affaissement des pommettes, un repositionnement est possible grâce à l’endoscopie.  Une réinjection peut être réalisée au niveau de la région temporale lorsque celle-ci sont creusées (réinjection de graisse sur la technique de Coleman). Ce lifting peut être associé à un lifting cervico-facial ou à un lifting de la région frontale.

photos avant/ après

Les photographies pré et post opératoires de lifting sont des cas variés, parfois associés avec une chirurgie des paupières ,une liposuccion sous mentonnière, ou un lipofilling.