Toxine Botulique

injection de toxine botulique

La toxine botulique est certainement la méthode la plus révolutionnaire de ces dernières années car elle est simple et donne des résultats spectaculaires.
Elle est utilisée depuis longtemps en neurologie et en ophtalmologie pour traiter torticolis et spasme des paupières.
Elle a récemment étendu son application au traitement des rides du visage.



Le principe

La toxine botulique est une neurotoxine extraite du clostridium botulinium. Il ne s’agit pas d’un produit de comblement car la toxine botulique agit sur la cause de la ride, c’est à dire la fibre musculaire dont la contraction est responsable de la ride. Elle agit en bloquant la transmission neuro-musculaire provoquant une relaxation musculaire durable, ce qui se traduit en surface par une atténuation des rides.

Avez-vous une bonne indication ?

Les injections de toxine botulique s’adressent aux hommes comme aux femmes, dès l’apparition des premières rides. La toxine botulique est surtout utilisée pour les injections toxine botulique chez l'hommerides du haut du visage : Rides du lion situées entre les sourcils, rides frontales, rides de la patte d’oie et sous orbitaires des paupières inférieures. Le toxine botulique peut également provoquer un relèvement harmonieux du sourcil et ainsi éclairer le regard. Il permet également d’atténuer les rides péribuccales autour de la bouche, de relever la commissure des lèvres. Plus récemment il peut remonter légèrement la pointe du nez. Dans certains cas la toxine botulique permet aussi d’atténuer les cordes musculaires du cou. Par contre la toxine botulique n’agit pas sur l’affaissement des tissus cutanéo-musculaires et graisseux où seuls un lifting et une chirurgie des paupières peuvent agir, les deux traitement étant souvent associés. Evidemment les expressions sont conservées car la toxine botulique agit de façon sélective sur les fibres musculaires responsables de telle ou telle ride. Il n’existe aucun risque d’allergie (aucun test préalable n’est donc nécessaire).

La toxine botulique a récemment été utilisée dans le traitement de l’hyperhidrose ou transpiration excessive au niveau des aisselles et des mains et ceci avec beaucoup de succès. Elle bloque ainsi la production de sueur par les glandes sudorales, déclenchée par le stress, les émotions ou la chaleur. Cette transpiration excessive constitue un handicap à la fois fonctionnel et social très important chez certains patients. La toxine est donc un progrès considérable apportant un grand confort pour ces patients.

Les contre-indications

Elles sont rares : Les maladies neuro-musculaires, les myopathies, les paralysies faciales, la grossesse et l’allaitement, les troubles de la coagulation.

Le protocole

Le protocole d’injection de toxine botulique nécessite de la part du praticien une parfaite connaissance de la dynamique musculaire de la partie supérieure du visage du patient (c’est à dire connaissance de l’anatomie des muscles du visage, de leur mode d’action et de leur force de contraction). Il est conseillé au patient de ne pas prendre d’aspirine dans les 10 jours qui précèdent et qui suivent la séance, pour éviter les ecchymoses (de l’arnica est souvent prescrit). La séance est peu douloureuse et donc ne nécessite aucune prémédication ou anesthésie locale. Une crème anesthésiante type EMLA peut etre appliquée 1 heure avant les injections, les rendant totalement indolores. Elle va durer une dizaine de minutes. Le praticien repère soigneusement à l’aide d’un marqueur les points d’injection sur un patient légèrement demi-assis. Ceux-ci laissent peu de marques, parfois une petite ecchymose autour des yeux lorsque l’on traite les rides de la patte d’oie et qui disparaîtra en 3-4 jours.
Ces petites ecchymoses sont en général faciles à camoufler.

Dans les suites de toxine botulique, quelques précautions sont nécessaires :

Ne pas s’allonger dans les 3 heures qui suivent,
Ne pas masser les points d’injection pour éviter la diffusion du produit.

Dans les suites immédiates, il peut parfois se produire quelques maux de tête ou une sensation de tension frontale qui s’estompe rapidement en quelques heures ou en quelques jours.

Les premiers effets apparaissent au 4ème jour et deviennent maximum au 15ème jour. Ceux-ci disparaissent en moyenne en 4 à 5 mois après la première séance. Les séances suivantes seront plus efficaces et plus durables. On préconise une séance de toxine botulique tous les 4 à 5 mois pendant un an à un an et demi, puis une séance d’entretien tous les 9 mois à un an pour stabiliser le résultat.

Il faut éviter les séances d’injections trop rapprochées (au moins 3 mois d’espace), pour éviter la formation d’anticorps antitoxine qui rendrait les injections suivantes inefficaces mais aussi, pour éviter un aspect trop figé du visage.

Risques liés aux injections de toxine botulique

Ils sont surtout visibles dans les cas d’injections excessives, trop près de l’œil (injection mal orientée ou trop profonde) qui peut entraîner une chute transitoire de la paupière supérieure ou ptosis qui disparaît totalement en quelques semaines. Ce risque a pratiquement disparu avec les nouveaux protocoles d’injection. De petites imperfections peuvent parfois survenir (petites asymétries ou insuffisance de résultat qui peuvent être corrigées par une injection dans le mois suivant la première injection).


Conclusion


Parfaitement efficace sur la partie supérieure du visage, les injections de toxine botulique constituent un bon complément en cas de chirurgie du bas du visage.

Le toxine botulique permet donc de retarder le lifting frontal par un protocole simple.
Dans tous les cas, malgré la faiblesse des risques, les injections de toxine botulique doivent être pratiquées par des spécialistes expérimentés connaissant parfaitement leur dosage et leurs sites d’injection.

Il n’est pas question de modifier l’expression du visage mais simplement de l’éclaircir par le traitement de telle ou telle ride.

Le champ d’action de la toxine botulique s’est élargi également par le traitement de l’hypersudation axillaire et palmaire avec des résultats assez spectaculaires.