La chirurgie esthetique du ventre ou abdominoplastie

Correction de l'abdomen d'une femmeLes indications de l’abdominoplastie sont particulièrement nombreuses, qu’il s’agisse des conséquences de grossesses, d’amaigrissement important après obésité ou dûes au vieillissement de la peau. Les disgrâces sont mal vécues aussi bien sur le plan esthétique que sur le plan fonctionnel (tablier abdominal pouvant gêner l’activité physique).

La liposuccion, pratiquement toujours associée au geste de plastie abdominale, a considérablement amélioré les résultats de cette intervention. Enfin une technique récente d’abdominoplastie dite de « capitonnage » ou abdominoplastie à haute tension supérieure permet d’obtenir des résultats esthétiques meilleurs et réduit de façon considérable les risques.

Lorsqu’il existe un tablier abdominal recouvrant le pubis (surtout après amaigrissement pour obésité) une demande d’entente préalable avec la sécurité sociale est possible.

.


Que passe-il avant l’intervention ?

AbdominoplastieL’abdominoplastie est l’une des interventions les plus pratiquées en chirurgie esthétique de la silhouette.

Le nombre de patients s’est accru en partie grâce à la chirurgie de l’obéisité. En effet, les anciens obèses ayant subi une perte de poids spectaculaire après chirurgie de l’estomac (chirurgie bariatrique) sont quasiment hors candidats à une abdominoplastie.

La consultation avec le Dr Rouquette

Lors de l’interrogatoire en vue d’une opération de chirurgie esthétique du ventre, le Dr Rouquette précise le poids, la taille du patient, les antécédents de grossesses, les antécédents d’intervention chirurgicale (présence de cicatrices abdominales dont le chirurgien pourra parfois se servir), les antécédents médicaux (traitements reçus), le tabagisme.

Il faut savoir que l’obésité et la surcharge pondérale importante est une contre- indication à l’intervention. Elle ne sera pratiquée qu’après un amaigrissement (les résultats sont alors meilleurs et les risques très nettement diminués).

L ‘examen clinique

Il est fondamental, car il existe plusieurs techniques adaptées à chaque cas. On analyse l’état de la peau avec le degré de relâchement, la présence de vergetures et deabdominoplastie après grossesse cicatrices antérieures (par exemple cicatrices de césariennes que le chirurgien peut utiliser si celle-ci se trouvent sur le trajet de l’ablation de la peau). Le tonus des muscles abdominaux. On recherche des zones de faiblesse (diastasis dû à l’écartement des muscles très fréquent après les grossesses multiples, et d’éventuelles
hernies ombilicales ou inguinales). L’épaisseur de la masse graisseuse nécessitant une liposuccion plus ou moins importante. La morphologie et la position du nombril.

Les précautions avant l’abdominoplastie sont essentielles, avec un bilan sanguin pré-opératoire et une consultation d’anesthésie à distance de l’opération.

Le déroulement de l’intervention chirurgicale

Chirurgie du ventre

L’abdominoplastie consiste en l’ablation de l’excès de peau :  Elle est variable selon les cas entre le nombril et le pubis.  Un dessin est réalisé juste avant l’intervention précisant l’ablation de la peau. Elle commence par un dégraissage par liposuccion. Celle-ci est quasiment systématique et a considérablement amélioré les résultats. La peau au dessus de l’ablation est décollée et redrapée vers le bas. Le relâchement musculaire est très souvent corrigé surtout après des grossesses multiples.

Une suture solide des muscles va retendre la sangle abdominale et participe au bon résultat (ventre plus plat). Une suture soigneuse est réalisée et la cicatrice sera située au ras du pubis en débordant plus ou moins vers l’aine (plus la résection de peau est importante, plus la cicatrice est longue). Cette cicatrice est en général cachée par les sous-vêtements et maillots de bain. On termine l’intervention par la mise en place du nombril en position normale. Parfois celui-ci est tellement détérioré qu’il est préférable de le refaire totalement. On parle alors d’ombilicoplastie. L’intervention va durer environ 1 heure 30. On peut très souvent associer une liposuccion d’autres zones en particulier les hanches ce qui peaufinera le résultat de l’abdominoplastie . Un pansement compressif avec une gaine adaptée est mis en place en fin d’intervention.

Un progrès technique récent, ou technique d’abdominoplastie à haute tension supérieure a beaucoup simplifié les suites et amélioré le résultat :  L’opération consiste à mettre en place sous la peau des fils résorbables pour capitonner le décollement.

Quelles sont les suites post-opératoires?
gaine-abdominale-homme

– une gaine est portée pendant 1 mois, nuit et jour pendant 15 jours puis la journée 15 jours de plus.
– des bas de contention sont portés pendant 7 jours pour éviter les phlébites.
gaine-ventre– des pansements et des anticoagulants sont prescrits pendant 8 jours.
– les bleus et les œdèmes vont disparaître dans les semaines qui suivent.
– des massages cicatriciels et des drainages lymphatiques abdominaux (endermologie) vont accélérer le dégonflement et améliorer la qualité de la cicatrice.

– à plus long terme la cicatrice s’estompera progressivement et devra être protégée du soleil les premiers mois.
– un arrêt de travail d’environ 2 à 4 semaines est nécessaire selon l’importance de l’intervention.

Quels sont les avantages de cette opérations ?

chirurgie esthétique du ventre

On constate un nette amélioration esthétique, car on peut enlever plus de peau, la cicatrice sera moins sous tension et de meilleure qualité. Enfin le ventre sera plus

creusé en regard de l’estomac. Les risques d’épanchements (lymphe, hématome) ont quasiment disparu. Le drainage du décollement n’est pas indispensable et donc l’hospitalisation sera plus courte: il faut compter à présent deux jours d’hospitalisation au lieu des 4 à 7 jours dans les anciennes techniques.

Le seul inconvénient de cette technique de capitonnage est la présence d’irrégularités sur la peau de l’abdomen pendant 3 à 4 semaines (celles-ci vont disparaître avec la résorption des fils).

Quels sont les difficultés qui peuvent être rencontrées par le patient ?

Elles sont rares lorsque l’indication est bien posée et que toutes les précautions sont prises.

Le risque de phlébite et d’embolie pulmonaire doit être évité grâce à un lever précoce, la prescription de bas de contention dès l’intervention puis pendant 7 jours et la prescription d’anti-coagulants pendant 7 jours. Les hématomes et épanchements de lymphe sont parfois évacués (ils ont considérablement diminué grâce au capitonnage). Les retards de cicatrisation et nécroses cutanées sont en général limités et peuvent nécessiter une retouche. Les cicatrices disgrâcieuses dues à une mauvaise cicatrisation ou une tension excessive de la cicatrice peuvent nécessiter des retouches ultérieures.

L’abdominoplastie est très bénéfique lorsque l’indication est bien posée et lorsque l’on s’entoure d’un maximum de précautions. La chirurgie esthétique du ventre apporte beaucoup de satisfaction sur le plan esthétique mais également beaucoup de confort sur le plan fonctionnel dans la vie de tous les jours (en particulier confort vestimentaire et pour la pratique d’activités physiques). L’apport de l’abdominoplastie à haute tension supérieure a permis d’améliorer le résultat et de diminuer fortement les risques.

Les photos avant/après

Les photographies avant –après de chirurgie du ventre sont le reflet de techniques différentes(avec liposuccion associée,avec chirurgie réparatrice des muscles abdominaux)et de cas différents(après grossesse,après amaigrissement important)