nez post-traumatiqueUne fracture du nez peut entrainer une déviation souvent par choc latéral (nez tordu), une ensellure avec un enfoncement de la pyramide nasale souvent par choc frontal (nez de boxeur). Idéalement, la fracture du nez doit être réduite dans les 10 jours suivant le traumatisme, lorsque le gonflement aura diminué. Un plâtre est mis en place pendant 8 jours et des mèches 3 ou 4 jours. Ce traitement précoce, permet de repositionner les os du nez et la cloison nasale. Il peut suffire à rétablir un aspect esthétique et une fonction respiratoire correcte. Parfois, la fracture du nez a été négligée ou mal traitée et entraîne une déviation du nez ou une ensellure nasale.

La chirurgie

A/ L’ensellure nasale, correspond à un enfoncement de la pyramide nasale (nez de boxeur)

Ces ensellures s’accompagnent souvent d’une perte de soutien du nez et d’une déviation de la cloison. La rhinoplastie réparatrice consistera à rétablir l’esthétique du nez, à l’aide de greffes cartilagineuses ou osseuses et de redresser la cloison nasale.

B/ La chirurgie esthétique et réparatrice du nez dévié ou « nez tordu »Nez post-traumatique

Un nez dévié peut être dû surtout à un traumatisme, une séquelle de rhinoplastie esthétique, une déviation congénitale. Rarement des formes sévères, dans le cadre de malformations faciales.

Dans tous les cas, la rhinoplastie comporte un redressement de la cloison ou septum. La demande est donc à la fois esthétique et fonctionnelle, pour rétablir la fonction ventilatoire (on parle de rhinoseptoplastie).

La rhinoplastie du nez dévié est toujours un challenge pour le chirurgien esthétique. Plus le nez est dévié et/ou est resté longtemps dévié, plus la chirurgie esthétique est délicate. Des déformations mineures peuvent être corrigées simplement et donner un résultat très satisfaisant

Des déformations plus complexes nécessitent une explication précise au patient. L’amélioration est souvent présente, mais il est quasiment impossible d’obtenir un nez strictement droit, car il existe une « mémoire » de la déviation à la fois de la peau et des structures osseuses et cartilagineuses. Il peut donc persister une légère déviation après l’opération.

Après une analyse rigoureuse avant l’intervention (importance de la déviation des os propres du nez, de l’arête cartilagineuse de la cloison, photographies), la chirurgie esthétique et réparatrice du nez consiste à corriger les déformations osseuses (ostéotomies), corriger la déviation de cloison
Restaurer les structures altérées à l’aide de greffons cartilagineux. Ceux-ci sont prélevés soit localement (fragment de cloison déviée, ou de bosse cartilagineuse), ou à distance (greffe de cartilage de l’oreille ou conque).

La rhinoplastie réparatrice après traumatisme ou congénitale, peut être prise en charge par la sécurité sociale après entente préalable, car il existe toujours une déviation de la cloison avec gêne respiratoire.

Les photos avant/après

Les photographies avant/après,  relèvent de la chirurgie réparatrice du nez après un traumatisme.