Toutes les interventions de chirurgie esthétique, ont bénéficié de progrès considérables depuis  quelques années, aussi bien en chirurgie du visage, que de la silhouette.

Pour le visage :

chirurgie esthétique du visage

La chirurgie du nez ou rhinoplastie, s’est considérablement améliorée, grâce à des techniques moins invasives (rhinoplastie motorisée ou rhinosculpture) et l’utilisation de autogreffes (greffons venant du patient). Ces nouveaux procédés, permettent de traiter des « nez dit compliqués », comme la rhinoplastie  post-traumatique (après accident), la rhinoplastie ethnique, ou encore la rhinoplastie secondaire (résultat imparfait d’une première rhinoplastie).

La chirurgie du menton ou génioplastie, est parfois associée avec  la chirurgie du nez, pour créer un équilibre sur l’ensemble du visage (profiloplastie).

le rajeunissement du visage,  dominé par les liftings et la chirurgie des paupières, est devenu de plus en plus populaire, car les méthodes sont plus douces et ne cherchent plus à transformer mais à « mieux vieillir ».

La chirurgie des oreilles décollées est plus précise, grâce à une instrumentation plus adaptée.

Pour la silhouette :

L’augmentation des seins par prothèse mammaire, connait un essor considérable (entre 30000 et 40000 nouvelles patientes par an en France), aussi bien enchirurgie de la silhouette par le Dr Rouquette
esthétique, qu’en réparatrice (reconstruction après cancer, seins tubéreux, asymétrie mammaire).

Le lipofilling des seins (augmentation des seins par le tissu graisseux), peut dans certains cas, être une alternative aux prothèses mammaires.

Les réductions mammaires (chirurgie de l’hypertrophie mammaire et le redressement des seins pour ptose), apportent un confort psychologique et fonctionnel considérable à nos patientes et les nouvelles procédures,  comme par exemple le nouveau laser UrgoTouch, cherchent à minimiser les cicatrices.

La liposuccion ou lipoaspiration, utilisent une instrumentation plus fine, avec des techniques modernes d’infiltration,  qui minimisent les risques et rendent les suites plus simples.

La chirurgie du ventre ou abdominoplastie, autrefois réputée pour avoir des suites « lourdes »,  s’est simplifiée grâce aux techniques de capitons (capitonnage à haute tension supérieure).